Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Hommage à Yves Mabin Chennevière, écrivain, diplomate français et diplômé des Langues O'

Nouvelles du réseau et de l'Inalco

-

10/07/2020

Eminent homme de lettres, diplomate français et diplômé des Langues O' (actuel Inalco), Yves Mabin Chennevière est décédé le 18 juin 2020.

Le président de l'Inalco et la communauté universitaire de l’Inalco souhaitent saluer sa mémoire et présentent à sa famille et ses proches leurs plus sincères condoléances.

Yves Mabin Chennevière est né le 12 juillet 1942 à Corps-Nuds (Ille-et-Vilaine). Après des études secondaires chez les Jésuites au collège Saint François-Xavier de Vannes, il a fait des études supérieures de droit à l’université de Rennes. Il a ensuite étudié le turc, l'arabe et le persan à l'Ecole nationale des langues orientales (actuel Inalco), d'où il est sorti diplômé en 1968, après une année passée à l'université d'Istanbul.

Entré au ministère des Affaires étrangères cette même année, il y exercera de nombreuses fonctions jusqu’en 2007 (chef du bureau des missions culturelles à l'étranger, attaché culturel auprès de l'ambassade de France à Londres, chef du département des arts plastiques, chef de la division du livre, de l'écrit et des bibliothèques) développant une importante politique de diffusion du livre et de la création française à l’étranger.

Il a ainsi organisé de nombreuses expositions d’art contemporain et développé des échanges de patrimoine. Il a côtoyé et envoyé à l’étranger des artistes tels que Matta, Hélion, Sam Szafran, Olivier Debré, Boltanski et Laveran. Dans le domaine de l'écrit, il a créé en 1989 les Missions Stendhal, a lancé des programmes d'aide à la traduction et à la publication et a conçu à l’attention des représentations françaises à l’étranger un programme d'expositions documentaires et de publications sur les auteurs français. Il a œuvré à la circulation des savoirs et des idées à travers la mise en place du fonds d’Alembert.

Passionné de littérature, comme son grand-père homme de lettres et résistant, il a consacré ses nuits à l’écriture. Son premier roman paraît en 1969. Il a publié de nombreuses œuvres de fiction et des recueils de poésie. Homme d’une profonde sensibilité et d’une grande finesse d’esprit, il s’est forgé des amitiés fortes dans le milieu littéraire : Roger Caillois, Claude Simon, Ismaïl Kadaré, Gilles Deleuze, Julien Gracq, Hélène Cixous pour n’en citer que quelques-uns.

Victime d’un accident vasculaire cérébral en 2007, il a continué à écrire, donnant naissance aux ouvrages Portrait de l’écrivain en déchet (Seuil, 2013) et Un vieux dans le soleil couchant (Gallimard, 2016).

Sa carrière littéraire est couronnée de nombreux prix : le Prix Max-Jacob en 1995, le Prix Paul Verlaine de l'Académie française en 2004, le Prix Jean Bernard de l'Académie nationale de médecine en 2013, le Prix de poésie Alain Bosquet et le Prix Heredia de l'Académie française en 2016.


Articles sur Yves Mabin Chennevière

Le Monde (22 juin 2020)
La mort de l’écrivain et diplomate Yves Mabin Chennevière
 
France Culture – Hors-Champs (25 août 2016)
Yves Mabin Chennevière, diplomate, écrivain, poète, s'entretient avec Laure Adler

70 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Nouvelles du réseau et de l'Inalco

Fermeture estivale de l'Inalco

MC

MARGAUX CHARLES

22 juillet

Nouvelles du réseau et de l'Inalco

Clôture du programme de mentorat 2019-2020

MC

MARGAUX CHARLES

25 juin

Nouvelles du réseau et de l'Inalco

Rencontre du groupe Inalco Alumni à Hong-Kong : exposition "Stèles" de Caroline Bouquet

MC

MARGAUX CHARLES

09 juin

1