Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Portrait d'alumni : Nicolas Boin Principato, chargé de cours à l'Inalco

Parcours d'alumni

-

18/03/2020

Nicolas Boin Principato a été diplômé de l'Inalco en 2018 (hindi).

Il est aujourd'hui doctorant chargé de cours de langue hindi à l'Inalco.


Retour sur ses années à l'Inalco et sur son parcours à sa sortie : 




Pourquoi avoir choisi l'hindi ?

J'ai choisi l'hindi parce que cette langue était pour moi un moyen d'accéder à la connaissance de la culture indienne, au cœur de sa pensée.


Pourquoi le parcours recherche ?

Ce qui m'intéressait vraiment c'était emmagasiner un maximum de connaissances pour me rapprocher au plus près de cette culture qui n'est pas la mienne et que j'avais envie, non seulement de comprendre mais aussi d'expérimenter. La recherche, pour moi, c'est ça, aller encore plus loin dans la culture qu'on étudie.


Ta première expérience professionnelle ?

C'était un festival de film indien, sur lequel j'ai eu l'occasion de travailler dès la première année. Le festival s'appelait Extravagant India et avait lieu en France. C'était la première fois que je mettais concrètement les pieds de manière professionnelle dans le monde indien.


Des expériences professionnelles à l'étranger ?

Il s'agit plutôt d'une expérience universitaire. J'ai eu l'occasion, grâce à l'Inalco, de partir une première fois un semestre et une deuxième fois une année. J'ai choisi de m'isoler dans une université indienne au fin fond du pays. Je souhaitais absolument être coupé du monde occidental pour être au plus près de la culture indienne. A ce moment là, j'étais à la fois étudiant et chargé de conférence. J'ai même atterri au ministère des Affaires étrangères à Delhi. Ce n'était pas tout à fait une expérience professionnelle, mais comme j'ai eu l'occasion de donner des cours sur place, notamment à des étudiants thaïlandais, ça s'en rapproche d'une certaine manière.


Quel est ton travail actuel ?

Je travaille à l'Inalco où je donne des cours d'expression écrite. C'est très intéressant car ça me demande de mobiliser toutes les connaissances que j'ai acquises pour les mettre à disposition des étudiants de première année. C'est un effort assez important parce que, plus les années passent plus les choses s'évaporent et c'est important de les garder à jour.


En quoi consiste-t-il ?

Les cours que je donne concernent l'apprentissage de la grammaire et son application, ce qu'on appelle l'expression écrite. J'essaye de familiariser les étudiants avec la structure de la langue afin qu'ils s'en imprègnent et se l'approprient pour pouvoir comprendre comment se construit la langue.


La place de l'hindi dans ton métier ?

Elle est centrale puisque je l'enseigne. Mais à terme, je cherche à élargir mon champs d'horizons et trouver une activité au-delà de l'enseignement qui me permette d'utiliser la langue dans le milieu de la diplomatie et des relations internationales.


Des projets pour l'avenir ?

Finir ma thèse et préparer ma candidature pour devenir titulaire dans le département Asie du Sud à l'Inalco. Je m'intéresse aussi énormément aux questions de relations internationales, avec un intérêt tout particulier pour les relations franco-indiennes, notamment au niveau militaire. Il se passe plein de choses en ce moment qui me font beaucoup réfléchir.


Un conseil à donner ?

Lorsque l'on est en première année, c'est important de savoir pourquoi on est là et pourquoi on a choisi ce parcours. Être sûr que notre motivation est suffisamment forte pour traverser ce périple de la licence et du master. C'est une traversée jonchée d'épreuves. Arriver avec une passion c'est bien, mais si on ne l'a pas, il faut la construire et essayer de découvrir ce qui nous plaît dans ce que l'on fait afin de le garder vivant.


Ton meilleur souvenir à l'Inalco ?

Les profs, les étudiants et le fait que tout le monde arrive ici avec une histoire.





814 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Parcours d'alumni

Nomination : Anne-Claire Legendre devient ambassadrice de France au Koweït

MC

MARGAUX CHARLES

23 septembre

Parcours d'alumni

Découvrez les nouvelles prises de poste des alumni

MC

MARGAUX CHARLES

21 septembre

Parcours d'alumni

Découvrez les nouvelles prises de poste des alumni

MC

MARGAUX CHARLES

14 septembre