ALUMNI INALCO - Le réseau des langues O

L'Inalco fait son cinéma - Cycle cinéma Amériques - Projections de films équatoriens

Cinéma - 21 vues

jeudi 24 octobre 2019
18:00 - 21:30
Inalco - Auditorium
PARIS FRANCE

Dans le cadre de l’année internationale des langues autochtones déclarée par l’UNESCO, l’Inalco et l’association Amériques proposent le cycle Ciné Amériques, inscrit dans la programmation annuelle « L’Inalco fait son cinéma ».


Killa

D'Alberto Muenala | 2016 | Film fiction | 60 min | Langues espagnole et quechua, sous-titres en anglais 


Quelques photos et une nouvelle, arrivées au mauvais moment, sont les détonateurs d'une histoire d'amour, de racisme et de persécution entre une journaliste (Alicia) et un photographe kichwa (Sayri). Un leader indien prend en charge la défense d'une communauté contre une compagnie minière ; sa détermination mène à une confrontation personnelle avec un haut fonctionnaire corrompu et servile, ce qui affecte la vie d’Alicia et Sayri. La position du fonctionnaire et celle du leader indien représentent deux attitudes opposées face à la vie : le fonctionnaire soucieux du développement économique et le leader qui se bat pour la défense de la nature... Le couple et la communauté subissent les conséquences de cette confrontation. 



Aya Tushuy

De  Comunidad La Calera, Samia Maldonado et Tyan Humberto Morales | 2019 | Film documentaire | 75 min | Langue quichua, sous-titres en français



Le son de la conque, le Churo, anticipe l'arrivée des énergies Millay Ayakuna. Un groupe de dirigeants et de Yachaks (guérisseurs) de La Calera se rendent sur les hauteurs du sommet enneigé Mama Cotacachi pour discuter avec elle. Ils lui font des offrandes pour démarrer la fête de l’Inti Raymi.

Pendant ce temps, dans la communauté de La Calera, les femmes préparent la nourriture à partager, les hommes apprêtent leurs costumes de cérémonie, les Yachaks expliquent les phénomènes cosmiques, les musiciens accordent leurs instruments. Le solstice arrive : il est temps de puiser les énergies Millay dans les entrailles d’Allpa Mama et de danser avec force et rébellion. Millay Ayakuna tushunakun : les corps fatigués et possédés des danseurs versent leur énergie et se heurtent... Seule l'énergie féminine peut apaiser les esprits malicieux Millay Aya, car elle a déjà payé son offrande à la Allpa Mama avec du travail, de la nourriture, du sang. Sa danse cérémonielle va maintenant restaurer l'harmonie et l'ordre qui génèrent la vie. 




Intervenants : 

  • Jorge Luis Serrano, attaché culturel de l'ambassade d'Équateur en France et ancien directeur du Conseil National de la Cinématographie (Équateur)
  • José Luis Chávez, doctorant en cinéma à Paris 8 (modérateur)
Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire
  • Site web de l'évènement
  • Imprimer
  • Ajouter à mon agenda
Lieu
65, Rue des Grands Moulins
75013 PARIS