ALUMNI INALCO - Le réseau des langues O

Présentation de l'ouvrage "Shakespeare a mal aux dents"

Conférence - 34 vues

lundi 25 juin 2018
18:00 - 21:00
Salons de l'Inalco
PARIS FRANCE
La date limite de clôture des inscriptions est passée.


Les Presses de l’Inalco vous convient à une conférence‑débat autour de l’ouvrage dirigé par Marie Vrinat-Nikolov et Patrick Maurus : Shakespeare a mal aux dents. Cette conférence sera l’opportunité de vous faire rencontrer l’une des auteurs, Marie Vrinat-Nikolov et les Presses de l’Inalco à travers un moment d’échange et d’écoute. Cet événement est ouvert à toute personne intéressée par la traduction et le travail du traducteur.

La présentation sera suivie d’un cocktail.

Inscription nécessaire par email (carla.zarcone@inalco.fr) ou via le formulaire suivant avant le 21 juin : https://goo.gl/forms/P1Gp88c9MTgNX9Jf2


Shakespare a mal aux dents
Marie Vrinat-Nikolov, Patrick Maurus, Presses de l’Inalco, 2018.

Afin de comprendre ce qu'implique l'acte de traduire, il convient de déconstruire le processus dans tous ses états, car il s'avère essentiellement pluriel.
Où traduit-on? Les champs de l'édition, de la critique et de l'université se disputent une autorité qu'ils refusent aux traducteurs, priés de faire preuve de modestie et de rester transparents.
Qui traduit quand on traduit ? Les acteurs de la traduction sont étrangement nombreux, qui interviennent non seulement sur le paratexte, mais dans le texte lui-même. Des conceptions obsolètes de la langue et de l'Ainsi Nommée Littérature imposent des choix qui concourent trop souvent à l'annexion de l'original.
Que traduit-on quand on traduit ? Il est temps de dégager le traduire des déterminations linguistiques pour considérer l'objet à traduire dans tous ses états: texte, livre, marchandise.
Une fois définie le « traduire » comme une opération fondamentalement littéraire, il convient de définir des méthodologies pour procéder à un transfert de socialité dans une opération unique.
A chaque trace, indice et valeur doit correspondre dans le texte traduit une trace, un indice, une valeur. Y compris ce que révèlent les rythmes, la matérialité, l'histoire des Ainsi nommées littératures, trop souvent gommés.

https://books.openedition.org/pressesinalco/1512 

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire
  • Imprimer
  • Ajouter à mon agenda
Lieu
2 rue de Lille
75007 PARIS