Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Portrait d'alumni : Laetitia Facon, chef de service de la vidéo physique et en ligne au CNC

Parcours d'alumni

-

15/07/2020

Laetitia Facon a été diplômée de l'Inalco en 1991 (grec moderne). En parallèle, et après ses études à l'Inalco, Laetitia a poursuivi des études de droit. Elle est aujourd'hui en charge de la politique publique d’accompagnement du secteur de la vidéo dans la direction du numérique du Centre national du cinéma (CNC).




Pourquoi avoir choisi l'Inalco pour vos études ? 


J’ai passé le grec moderne au baccalauréat en troisième langue vivante et je voulais poursuivre l’apprentissage de cette langue. A l’époque, seules les Langues O' (actuel Inalco) proposait un cursus que je pouvais cumuler avec mon double cursus principal (BI-DEUG droit français droit anglais).



Quel cursus avez-vous suivi à l'Inalco ? 


J’ai suivi le cursus suivant en parallèle de mes études de droit :

-    certificat de grec moderne 

-    DULCO de grec moderne 

-    licence de grec moderne


J’ai ensuite suivi les cours de maîtrise que j’ai validés, mais je n’ai jamais soutenu de mémoire pour valider le diplôme.



Quel a été votre parcours après l'Inalco ? 


En parallèle de mes études à l’Inalco, j’ai validé :

-    un BI-DEUG droit français – droit anglais

-    une licence de droit général

-    une maîtrise de droit des affaires


J’ai ensuite poursuivi mes études de droit avec l’obtention d’un troisième cycle de droit de l’audiovisuel et la validation d’un mémoire ayant pour thème : « Audiovisuel et pouvoir politique en Grèce de 1975 à nos jours », soutenu en 1994.



Dans quel domaine évoluez-vous aujourd'hui ?


Je suis en charge de la politique publique d’accompagnement du secteur de la vidéo dans la direction du numérique du Centre national du cinéma (CNC). 


A ce titre, je suis notamment le développement de la vidéo à la demande, secteur à fort enjeu avec l’arrivée d’acteurs mondiaux en France depuis fin 2014 (Netflix rejoint par Amazon prime vidéo et Disney +). Ces acteurs sont venus bouleverser les équilibres de notre marché national basés sur des obligations fortes d’investissement dans la production nationale et européenne, cinématographique et audiovisuelle, en contrepartie de fenêtres d’exploitation avancées et d’aides nationales à la production cinéma et audiovisuelle et à la diffusion en VOD.



Qu'est-ce que vos études à l'Inalco vous ont apporté dans votre parcours professionnel et/ou vie personnelle ? 


Mes études à l’Inalco ont structuré mes connaissances empiriques de la langue et de la civilisation grecque et m’ont rapproché de ma mère, d’origine grecque, qui ne m’avait pas transmis sa langue. Ma mère a désormais 80 ans, elle se replie sur sa langue maternelle. Suite à des problèmes de santé, elle a une compréhension moins précise du français, et apprécie tout particulièrement les échanges dans sa langue. 



Un bon souvenir à l'Inalco ?


Mes études à l’Inalco ont été très enrichissantes pour une langue peu demandée par les étudiants (nous étions 8). Elles m’ont apporté beaucoup de satisfaction et une motivation pour « tenir » dans mes études principales de droit dont les conditions d’apprentissage des deux premières années étaient anonymes (amphi de 900 étudiants les deux premières années). 



Aujourd'hui, quel est votre lien à l'Inalco ? 


Il était inexistant jusqu’à ce que je rejoigne le groupe Inalco Alumni.

518 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Parcours d'alumni

Découvrez les nouvelles prises de poste des alumni

MC

MARGAUX CHARLES

12 octobre

Parcours d'alumni

Découvrez les nouvelles prises de poste des alumni

MC

MARGAUX CHARLES

05 octobre

Parcours d'alumni

Portrait d'Alumni : Nordine Drici, directeur du cabinet d’expertise et de conseil ND Consultance

MC

MARGAUX CHARLES

29 septembre