ALUMNI INALCO - Le réseau des langues O
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Portrait d'alumni : Géraldine Lemblé, directrice du Medef International

Parcours d'alumni

-

03/04/2018

Propos recueillis et mis en forme par Evelyne Noygues (AAEALO et Inalco Alumni) et Héloïse Temps (responsable Fondation et Inalco Alumni).


Géraldine Lemblé est directrice de Medef International, une organisation qui depuis 1989 porte la voix du secteur privé essentiellement dans les pays émergents et en développement. Son rôle : mettre en relation le monde des affaires français (grandes, moyennes, petites et même très petites entreprises) avec tous les décideurs économiques et politiques des pays où il est possible d’exporter ou de s’implanter.

Avant d’occuper ce poste, elle a eu un parcours riche d’expériences qui l’a conduite des classes préparatoires à Sciences Po, avec de passionnantes périodes d’apprentissage linguistiques entrecoupées de deux cursus à l’Inalco, déterminants dans sa carrière professionnelle.


Pour les anciens élèves des Langues O' et le réseau Inalco Alumni, cette ancienne élève de l'Inalco nous a reçu dans son bureau, avenue Rapp à Paris 7e, afin d'évoquer avec nous ses études et ses expériences professionnelles.

Géraldine Lemblé a étudié le russe dès la classe de 6ème avant de parfaire sa connaissance de cette langue à sa sortie de Khâgne, en 1995-1996, à l’Université de Voronej, à 600 km au sud de Moscou, ville qui était alors jumelée avec sa ville d’origine, Lille. Elle se souvient de cette période comme de « l’âge d’or » d’Eltsine où la Russie sortait de l’Union soviétique. Son objectif professionnel était déjà clair : rentrer à l’IEP de Paris. Pour cela, elle a fait preuve de persévérance et passé le concours à plusieurs reprises. Elle intègre l’Inalco en rentrant de Russie, en 3ème année de russe en 1996-1997, y voyant une opportunité de valider ses acquis.

En 1997, reçue à l’examen d’entrée de Sciences Po, elle ne peut néanmoins intégrer l’IEP car il lui manque un demi module pour valider son cursus des Langues O’! Sans se décourager, elle représente le concours dès l’année suivante après avoir suivi une année au CPEI et enrichi ses acquis au-delà de ses connaissances linguistiques. En effet, la filière « commerce international » de l’Inalco a pour ambition d’apporter une valeur ajoutée à l’expertise linguistique des étudiants en leur proposant une formation professionnalisante qui conduit aux métiers de l'import-export, des achats,  de la logistique internationale, du marketing international et de la gestion financière. 

Une fois diplômée de Sciences Po et après une expérience peu concluante dans une ONG, la voilà repartie en Russie !

Elle rejoint l’Association du tricentenaire de Saint-Pétersbourg en 2002-2003, puis effectue un VIE chez Renault de 2003 à 2005. Revenue en France pour y rejoindre son mari – russe mais exerçant une activité professionnelle en France – et après avoir donné naissance à son premier enfant, elle rejoint Medef International en 2006 comme chargée de mission de la zone Eurasiatique. Dans son portefeuille : la Russie, l’Europe centrale et orientale, le Caucase, l’Asie centrale. Elle devient ensuite chargée de mission senior en 2009, puis directrice adjointe en 2011, supervisant, en plus, l’Asie, puis directrice de Medef International en 2013.

Le « plus » de l’Inalco : « donner du sens »

En trois mots : l’ouverture d’esprit, l’apprentissage des civilisations et la multiculturalité de tous les pays et horizons présents. C’est ce qu’elle a trouvé à l’Inalco et qui n’est sans doute pas étranger au fait qu’elle est mariée à un Russe parlant 5 langues et a gardé une très bonne amie kazakhe.

Son cursus à l’Inalco lui a permis de valider ses acquis en russe, d’élargir ses compétences et de mener à bien sa stratégie professionnelle : travailler en Russie. Être diplômée en russe (DULCO) puis du CPEI a apporté une véritable valeur ajoutée à son parcours d’études. Si bien que si c’était à refaire, elle serait « prête à revenir » à l’Inalco !


L’info en +

Élève de russe en 1996-1998 à l’Inalco, Géraldine Lemblé propose un accord d’échange entre l’université de Voronej et l’Inalco, partenariat qui dure depuis 20 ans ! En 2018, le département d’études russes propose à ses étudiants de nombreuses possibilités d’accès aux cursus à l’étranger avec lesquels des accords ont été signés. Parmi ceux-ci figure à une bonne place l’Université de Voronej (hors ERASMUS).


876 vues Visites

J'aime

Commentaires1

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Parcours d'alumni

Découvrez les nouvelles prises de poste des alumni

CH

CLARA HERB

19 juillet

Parcours d'alumni

Mélanie Bourlet : responsable des enseignements sur l'Environnement

CH

CLARA HERB

17 juillet

Parcours d'alumni

Découvrez les nouvelles prises de poste des alumni

CH

CLARA HERB

12 juillet